Acheter un topo d’escalade : mais pourquoi faire ?

Eric Chaxel

Eric Chaxel

Aspirant guide de haute-montagne, moniteur d'escalade et guide de canyoning basé à Lyon

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Avatar Yann dit :

    Bonjour,
    en quoi prendre sa licence FFCAM participe à l’entretien ou au développement des falaises ? (pour la FFME vous citez des chiffres précis mais quid de la FFCAM ?)

  2. Eric C Eric C dit :

    Bonjour Yann,
    La FFCAM participe au développement de l’escalade en falaise en organisant des événements comme CAMP4 dans le Vercors chaque année. De nombreux clubs affiliés à la FFCAM sont gestionnaires de sites naturels d’escalade. Dans le Rhône, le CAF de Villefranche sur Saône gère le site d’escalade de Buisante à Limas. Le club a notamment pris en charge le remplacement de tous les relais du site d’escalade en mai 2019 en garantissant un accès libre et sécurisé à la falaise à tous les pratiquants licenciés ou non.

  3. Avatar Yann dit :

    Merci pour votre réponse Eric, mais il s’agit là d’exemples très isolés (CAMP4 ou Villefranche sur Saône). Dans quelle mesure la FFCAM participe, de façon plus générale, à la gestion des sites naturels (combien de sites ? quels budgets ?) ?
    Les chiffres présentés côté FFME (+ de 800 sites conventionnés et gérés par les Comités Territoriaux ou Clubs locaux, bourse SNE Nationale de 60000 euros) sont eux , au contraire, assez précis et je ne retrouve pas cette même précision côté FFCAM …
    Quand on lit l’article on a l’impression que, concernant les falaises, FFME ou FFCAM participent dans les mêmes proportions à l’effort que représente la gestion des Sites Naturels d’Escalade. Or sur le terrain (et dans les chiffres trouvés jusqu’ici) il me semble que ce n’est pas tout à fait le cas. (ce qui n’enlève rien au fait que la FFCAM agit sur bien d’autres fronts: refuges, etc.)